vendredi 8 novembre 2013

Tapis de selle de dressage & amortisseurs de dos : comment bien choisir ?

Tapis de selle dressage et amortisseurs de dos
Les tapis de selle de dressage 
Pas si simple de choisir son tapis de selle de dressage finalement...
Bien sûr la taille du tapis est le critère numéro 1, car la selle de dressage aux quartiers longs nécessite un tapis adéquat. Le cavalier se dirige donc vers un tapis aux dimensions généreuses et avec une forme droite à l'avant dans la prolongation des quartiers de la selle. On observe par ailleurs, que le tapis à la forme de selle (et non rectangle) a plutôt tendance à disparaître et son usage se fait plutôt dans la discipline du hunter.
Ensuite, pour préserver l'intégrité physique du cheval ou du poney, on recherche un tapis bien dégarroté, dont la coupe au niveau du garrot sera légèrement évasée afin d'éviter les frottements sur cette partie osseuse et sensible du cheval. Généralement, avec une selle au pommeau dégagé, on parvient à y glisser une main, il faut donc que la coupe du tapis de selle respecte ce critère. Le cavalier choisira ou non des tapis de selle avec passants. Ces derniers ne se révèlent pas nécessaires lorsque la coupe du tapis est correcte, il reste bien en place.
Toujours dans un objectif de bien être du cheval, la densité du tapis est un critère de choix. Un tapis de selle à faible densité pourrait plisser et provoquer des gonfles au cheval. Dense ne veut pas forcément signifier épais. Un tapis fin peut être dense, tout dépend de la qualité du tissus. Par exemple, les tapis de selle de dressage Esperado ne sont pas épais mais le textile est dense ce qui leur confère une bonne tenue et une bonne protection pour le cheval.
Suivant la tolérance de la peau du cheval, la matière du tapis de selle oriente aussi le cavalier. En effet, certains chevaux à la peau réactive ou allergique préfèreront l'usage d'un tapis doublé mouton véritable côté peau. Bien souvent le cavalier pense que le mouton tient chaud, ceci est légitime. Cependant, ce n'est pas le cas en pratique. Saviez vous que dans les pays nordiques, les bébés sont souvent couchés sur des matelas en mouton véritable médicinal, et ce en hiver comme en été ? Le mouton médicinal Christ par exemple est anti-bactérien et absorbe la transpiration. Les tapis doublé mouton Christ Lanz Anliker sont donc une bonne alternative pour les chevaux aux problèmes de peau. D'autres cavaliers se dirigeront vers des tapis doublés nid d'abeille en coton qui ont des vertus absorbantes. D'autres matières comme les tapis Alcapad (sans passants) PK ou Anky (avec extérieur façon daim, nubuck) ont une matière qui évacue la transpiration avec une bonne respirabilité de la peau. Parallèlement, on entend souvent parler de chabraque. Le chabraque est le mot allemand pour désigner un tapis en coton avec un design à carreaux, type tapis de selle HKM. Très en vogue aussi, les tapis thérapeutiques Back On Track.
Enfin, chez les cavaliers de dressage, le look a de l'importance. Le tapis de selle sera souvent assorti aux bandes de polo ou de travail. Les ganses, liserés, bordures, aux coloris contrastés, dorés ou argentés sont très appréciés. La personnalisation du tapis de selle est possible dans la sellerie CavalDress.com sur demande et selon les marques.

Les amortisseurs de dos
Du côté des amortisseurs de selle, le choix est vaste... Nous préférerons d'ailleurs parler d'amortisseur de dos. Leur usage est discuté par les selliers, car ils estiment quelquefois qu'ils peuvent déséquilibrer une selle. A cela, nous dirions que cela ne s'avère pas juste dans tous les cas.
Un amortisseur en mouton marque Christ dont la densité de mouton est forte avec une épaisseur tout à fait raisonnable ne modifie pas l'équilibre d'une selle, mais vient en complément lorsque des matelassures de selle s'affaissent avec le temps. A contrario, un amortisseur en mouton épais aura tendance à déséquilibrer ou basculer une selle.
Quant au gel, fréquemment fin, il a plutôt tendance à fixer la selle et il amortit très bien les chocs. La marque Acavallo, leader des produits en gel, propose une bonne gamme et certains modèles sont utilisés par la multiple médaillée Charlotte Dujardin.
D'un autre point de vue, certains cavaliers vont chercher à ré-équilibrer une selle, soit car ils ne souhaitent pas en changer, soit parce que leur cheval n'a pas fini sa croissance, soit parce qu'ils montent plusieurs chevaux (aux morphologies différentes) avec la même selle, soit parce qu'ils se refusent à monter avec un faux garrot etc etc...Pour eux, les amortisseurs de selle rehausseur ou padds de garrot Prolite permettent d'ajuster l'équilibre de la selle grâce à des pads se glissant dans l'amortisseur et à ajouter ou retirer suivant le besoin.
Une autre polémique sur les amortisseurs de selle demeure dans la place occupée par le mouton à l'endroit de la gouttière de la selle (la gouttière représentant l'espace entre les matelassures de la selle situé au niveau de la colone vertébrale du cheval, et étant prévue pour libérer les muscles autour de la colonne vertébrale et maintenir la selle en place). Certains amortisseurs en mouton sont donc proposés avec un dégagement au niveau de la colonne vertébrale, comme le modèle Elastopad Christ. Parallèlement une densité de mouton raisonnable avec un amortisseur classique ne crée pas trop d'encombrement....

Pour conclure, il semble que l'usage de tel ou tel matériel ne peut être définitif et figé dans le temps... La morphologie des chevaux évoluant avec le travail (ou les pauses et arrêts de travail), les gôuts des cavaliers pouvant varier, les modes et nouveautés faisant leur apparition, le cavalier est amené à changer son équipement et parfois à changer son fusil d'épaule !

Eugénie pour CavalDress


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire